Le bon coin insolite
avec une bonne dose d'Humour







arnaque ou blague !
Le bon coin, Leboncoin, annonce décoration boncoin Leboncoin annonces escarpin Leboncoin Leboncoin.fr annonce déco guides

machine linge boncoin

Quelle chaleur ici ! De l'eau SVP !
machine linge sur le bon coin




chien chat zebre animaux de compagnie adopter

Decoration leboncoin

«Vente d’un mouton à cinq pattes (…) Femelle de neuf mois. Prix à débattre.» La
petite annonce aurait pu être rédigée par les promoteurs du site leboncoin.fr, un tel animal évoquant ce qui est presque impossible à trouver. Le mouton, photo à l’appui, a pourtant bien été proposé à la vente en novembre dernier par un éleveur de Charente. «Il aurait été acquis par un parc animalier», croit savoir Olivier Aizac, directeur général du site de petites annonces devenu en huit ans d’existence un phénomène économique.

Les chiffres qui concernent Le Bon Coin donnent en effet le vertige et illustrent son audience. Classé en décembre 2013 comme le dixième site Internet le plus visité de France en décembre 2013, il attire quelque 18 millions d’internautes différents par mois. Autrement dit près d’un Français sur trois. Le Bon Coin s’enorgueillit en outre d’être le deuxième site en termes de temps passé?: plus de deux heures en moyenne par internaute et par mois.

Au fil des ans, le site est devenu une brocante gigantesque, ouverte 24 heures sur 24, où l’on vient vider son grenier, acheter une voiture ou une usine, s’équiper d’une télévision ou d’un salon Louis XV, acquérir un bavoir pour bébé ou encore chercher une femme de ménage. Ici, tout, ou presque, se vend et se recherche, entre particuliers et de plus en plus entre professionnels. «Nous sommes le premier site où se négocie le foin entre les éleveurs», indique ainsi Olivier Aizac.

Le Bon Coin se veut un «outil» de proximité. «Nous sommes un peu comme la petite annonce que l’on colle ou que l’on consulte sur la vitrine de la boulangerie», dit Olivier Aizac. Internet, si souvent perçu comme un marché global et symbole de la mondialisation, s’est donc mis ici au service de l’ultralocal grâce à la carte de France sur laquelle les internautes peuvent affiner le secteur de leurs recherches.

De la même façon, la base des transactions du Bon Coin reste la rencontre entre acheteurs et vendeurs, faisant tomber certaines craintes quant à l’anonymat du Web. Ce positionnement est sans doute à la base de la recette du succès. Une recette scandinave?! Le Bon Coin est une filiale à 100 % du groupe norvégien Schibsted (par ailleurs détenteur de 50% du quotidien gratuit 20 minutes), côté à la Bourse d’Oslo et éditeur du site suédois de petites annonces Blocket.se. Les Norvégiens ont voulu décliner leur modèle en France en 2006.

bon coin petite annonce
bon coin petite annonce











le bon coin insolite